Bien trop de gens confondent le massage de kinésithérapie au massage bien-être. Même si leur concept du massage reste similaire, ce dernier n’est pas doté de vertus cliniques comme le massage de kinésithérapie. Le professionnel qui les exerce et leur lieu de réalisation sont distincts. 

Massage bien-être 

Un massage bien-être est pratiqué afin de procurer de la détente et du bien-être. Dans cette catégorie, vous avez le choix entre plusieurs types de massage comme le massage suédois. Le bien-être obtenu est relié aux compétences du praticien, à vos préférences et à votre réceptivité. 

La massothérapie consiste à travailler manuellement sur les tissus mous. Le masseur peut user d’un produit pour mieux procurer le bien-être. Le massage peut également se charger de certaines tensions. Vous serez ainsi débarrassé de votre stress et serez soulagé de vos douleurs. Elle sert aussi de facteur de performance aux athlètes. 

La pratique du massage bien-être ne requiert aucun diplôme particulier. De plus, il ne se fait pas sous prescription. De ce fait, il n’est pas indemnisé par la sécurité sociale.  

Kinésithérapie 

La kinésithérapie se fait aussi manuellement et emploie plusieurs techniques de mouvements, des étirements et agit pour l’affermissement musculaire. Le kinésithérapeute peut également faire appel à divers appareils électriques et à plusieurs accessoires servant à corriger un problème inné chez le patient ou causé par un choc extérieur. Un sujet a aussi droit à la kinésithérapie pour accroître ses performances ou soulager une douleur. 

Devenir kinésithérapeute requiert la possession de diplômes que vous pourrez obtenir dans une ecole kine espagne. Vous bénéficierez de ce traitement que par la prescription d’un médecin. La sécurité sociale s’occupe ainsi des frais. 

La première séance est consacrée à l’examen complet du patient qui permet de déduire la technique adaptée et percevoir les zones dont il faut s’occuper en premier.